Revenir à l'acceuil

Luchon plage, explications...

A l’automne dernier lors de la vidange des piscines des dégâts sont apparus. Ces dégâts sont d’une telle ampleur qu’il devenait impossible de remplir la piscine sportive. Le même problème s’est posé pour la piscine d’été.
Aussitôt, pour maintenir un service public minimum la ville de Luchon a travaillé à la recherche de solutions provisoires afin, d’une part, de garantir des cours d’apprentissage de la natation qui sont fondamentaux dans l’éducation des enfants quand on sait que le nombre de noyades en 2018 est de 1758, un chiffre qui a doublé en 1 an (758 noyades en 2017). D’autre part, il s’agissait de trouver une solution temporaire aqualudique.
Des solutions temporaires ont vite été trouvées :
Pour garantir des cours d’apprentissage de la natation : une solution a été proposée dans le petit bassin Chambert avec différents ateliers notamment des créneaux pour les écoles. Cette solution a ainsi pu permettre aux écoles suivantes de prodiguer des cours de natation (cela concerne 152 enfants) :
L’école maternelle de Luchon
L’école primaire de Luchon
L’école de Oô
Les 6èmes du collège ont bénéficié de l’installation en début d’année.
De plus, une école de natation a été créée (15 enfants), plus le maintien d’un service d’aquagym et la création de nouveaux services (aquaphobie et jardin d’enfants).
Pour garantir une activité aqualudique touristique, nous avons pris la décision de lancer un marché public en vu de la création de "Luchon plage". C’est l’entreprise Weeloc, spécialisée dans le domaine qui a remporté le marché. Cette entreprise a procédé aux installations en 4 jours. Luchon plage comprendra un bassin de 25x15x1,5m, des jeux aquatiques pour enfants et un toboggan géant aquatique de 11m de haut sur 45m de long.
Le coût de Luchon plage :
En 2019, le coût de fonctionnement (hors coût du personnel) est de 201 200€ TTC. En outre des investissements ont été nécessaires pour mener à bien l’opération à hauteur de 26 750 € TTC. Soit un coût total de 228 000 €TTC.
En 2018, le cout de fonctionnement de la piscine d’été était de 241 300€ TTC (hors coût du personnel) ; Soit une économie réalisée de 13 000 € pour la ville.
Quid des solutions définitives ?
Des études définitives ont été confiées à des cabinets spécialisées concernant Chambert et Alban Rougé.
Ils ont pour missions :
1- De réaliser un diagnostic précis (nature et origine des désordres)
2- D’indiquer le cas échéant quelles solutions techniques pourraient être mises en oeuvre pour résoudre les problèmes et à quel coût ?
Ces études seront livrées d’ici la fin de l’été.
Par ailleurs, un assistant à maitrise d’ouvrage sera désigné avant la fin juin. Son rôle sera d’établir plusieurs scénarios. Les scénarios iront de la réparation des équipements actuels à la création de nouveaux équipements aquatiques. L’objectif sera de déposer un dossier en fin d’année d’une vision claire du champ des possibilités pour qu’un choix puisse ensuite être opéré.
Afficher la lettre d'information officielle